galerie denise rené
galerie denise rené

 

 

pe lang

du 24 mai au 13 septembre 2018

 

 

Vue d'exposition

Œuvres exposées

Presse

Liste des œuvres exposées

 

 

 

 

Né en 1974 en Suisse où, après plusieurs années passées à Berlin, il est revenu installer son atelier près de Zürich, formé à l’électronique et à la programmation informatique et intégrant naturellement la technologie dans ses réalisations, Pe Lang est l’un des artistes les plus prometteurs et les plus accomplis de la nouvelle génération de l’abstraction constructive.

Souvent considéré comme l’étoile montante d’une certaine conception helvétique de l’art concret qui privilégie la parfaite construction géométrique et la réalisation impeccable, Pe Lang construit un parcours artistique exemplaire, de la musique expérimentale à la création d’œuvres cinétiques qui mettent en jeu des phénomènes physiques – attraction/répulsion du magnétisme, diffraction de la lumière, effets en cascade de la gravitation, du frottement ou de la collision des éléments entre eux – d’une élégance toujours mystérieuse et captivante.

Les nombreuses distinctions qui ont récompensé, depuis quinze ans, ses installations sonores et ses performances dans les festivals européens, aux Etats-Unis et en Asie, les prix et récompenses artistiques qui lui sont décernés et les expositions que lui consacrent les institutions d’art contemporain témoignent de la reconnaissance internationale unanime qui commence à couronner son travail.

 

Maîtrise absolue des effets technologiques et des propriétés intrinsèques des matériaux utilisés, contrôle rigoureux du mouvement et des réactions qu’il génère, virtuosité technique jusque dans la recherche de la plus extrême sobriété des dispositifs adoptés, les œuvres cinétiques de Pe Lang atteignent, dans leur simplicité même, ou leur apparence de simplicité, une forme de perfection.

Disques rotatifs polarisés engendrant d’infimes et subtils déplacements de nuances qui démultiplient les jeux de reflets, course imaginaire d’anneaux coulissant sur leur axe dans une cavalcade chimérique, ondulation infinie d’une mer de papier froissé, irrépressible attirance des contraires aboutissant à un équilibre aussi parfait que fugace, torsion hypnotique de lignes parallèles soumises à des forces inverses, répétition sérielle d’éléments apparemment identiques, l’ordre prétendument immuable des installations de Pe Lang ne cesse de se dérober pour suggérer une autre réalité, éphémère et imprévue, où surgissent des couleurs et des formes insoupçonnées.

Car si maîtrise technique et réalisation irréprochable sont à l’évidence ses marques de fabrique, Pe Lang est avant tout cet artiste infiniment sensible, capable de produire le mouvement, au-delà du jeu des systèmes qu’il conçoit, par le surgissement ou l’absence, l’intermittence ou l’intensité de la lumière qui modifie la perception et la relation à l’espace.

Cette esthétique subtile se nourrit de phénomènes impalpables nés des déplacements mécaniques perceptibles au premier abord par le spectateur, qu’ils viennent aussitôt contredire et bouleverser : ainsi, dans certaines œuvres, la progression programmée de surfaces ou de lignes venant révéler au spectateur ou projeter leurs fantômes colorés sur la surface du mur crée-t-elle, par-delà le mouvement, une sensation d’immatérialité, de transfiguration et d’ambiguïté de la couleur qui donne à l’œuvre une nouvelle dimension.

 

Bruissement ténu des moteurs, pulsation veloutée des disques, froissement délicat des matières, frémissement des gouttes d’eau, frôlement soyeux des anneaux, oscillation des aimants, rumeur assourdie d’infimes collisions, frissonnement du papier froissé, écho aérien des membranes sonores en suspension dont les vibrations révèlent des arrangements spatiaux restés indécelables à l’œil nu… l’univers esthétique de Pe lang est aussi une immense et délicate partition sonore faite de chuchotements minuscules, de frottements lustrés, de rythmes murmurés jouant une ligne de basse continue qui révèle et modifie la nature et la dimension de l’œuvre, autant qu’elle transforme l’expérience visuelle et la relation du spectateur à l’espace.

 

La galerie Denise René, qui accueille depuis sa création les propositions les plus novatrices de l’abstraction géométrique et du cinétisme en s’attachant à faire connaître et à promouvoir au plan international les différents développements de cette tendance, accompagne et soutient le travail de Pe lang, qu’elle expose depuis 2013.

Elle présente à partir du 24 mai, dans son Espace Marais – 22 rue Charlot 75003 Paris – une exposition consacrée aux travaux récents de l’artiste.

 

Pe Lang présentera, spécialement à cette occasion, quatre sculptures sonores crééent en collaboration avec l’artiste grecque, musicologue et compositrice, Marianthi Papalexandri-Alexandri.

 

 

communiqué de presse
Pe lang CP FR.pdf
Document Adobe Acrobat [165.3 KB]
catalogue pe lang
Catalogue Pe Lang 2018.pdf
Document Adobe Acrobat [1.7 MB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SOCIETE NOUVELLE GALERIE DENISE RENE