galerie denise rené
galerie denise rené

Camille Graeser

Camille Graeser (1892-1980), l’exploration rythmique de la surface plane suscite souvent l’analogie musicale : l’art construit est, selon l’artiste, « l’égal de la musique car il crée des son symphoniques pour les yeux. » Après avoir exercé la profession d’architecte en Allemagne dans les années 1930, Graeser commence sa carrière de peintre à Zurich dans les années 1940. Il s’engage dans la voie du systématisme en 1945, dans des œuvres qui éprouvent les limites du champ pictural à partir des deux dimensions, verticales et horizontales, en privilégiant la recherche de rythme par le recours à la rotation, la permutation, ou la translation.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SOCIETE NOUVELLE GALERIE DENISE RENE