galerie denise rené
galerie denise rené

Marino di Teana

Né à Teana en 1920, village de de montagne de la Basilicata en Italie du Sud.
A 16 ans, il est envoyé en Argentine. Il travaille comme maçon. Etudes paralléles le soir, à l’Ecole Polytechnique et l'école d'architecture.
Entrée sur concours à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts Ernesto de la Carcova, Buenos Aires.
A 29 ans, il reçoit l'équivalent du Prix de Rome, et le titre de Professeur Supérieur.

Retour en Europe en 1952, en espagne où il travaille avec Jorge OTEIZA, puis en Italie et enfin à Paris ville des Arts, où il s’installe.
Il vit dans la rue, et gagne sa vie avec des travaux de décoration.
Il recontre ainsi Huguette Sejournet, et avec son concours, il rentre à la galerie Denis René en 1957.
Denise René organise plusieurs expositions personnelle à partir de 1960.
Depuis, Il participe à de nombreuses manifestations d'art contemporain en France et à l’ Etranger :
Ses pièces sont exposée dans les musées d'Ixelles, de Liège Bruge, Leverkusen, Francfort, Munster, Copenhague, Tokyo, Tel Aviv, Mineapolis.

De nombreuses galeries ont exposées du Di Teana: Galeries Stendhal à Milan, Redfern Gallery à Londres, Lahumière, Claude Bernard, Arnoux, Dutko, Carlhian, ARTCURIAL... Aujourd'hui Krings Ernst Gallery à Cologne, Michèle BROUTTA, Gimpel & Muller...

Retrospective au Musée d'Art Moderne de la ville de Paris en 1976.
Musée de Pau en 1981.
National Saarland Museum, Saarbrücken en 1987
Il représente l'Argentine à la Biennale de Venise en 1982, et la France au Symposium International des Arts et des Sciences de Seoul (Corée) en 1997.

Réalisation à la suite de concours, de plus de 50 sculptures monumentales dont plusieurs mesurent autour de 20m de hauteur (Fontenay sous bois, Montpellier, Orléans-Chevilly, Canjuers Var). La sculpture en acier "Liberté" à Fontenay sous Bois est la sculpture monumentale la plus haute d'Europe.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SOCIETE NOUVELLE GALERIE DENISE RENE