galerie denise rené
galerie denise rené

 

 

 

Yaacov AGAM

 

Artiste israélien né en 1928, Yaacov Agam s’installe en France à partir de 1951. C’est à son arrivée à Paris qu’il s’inscrit à l’atelier d’art abstrait dirigé par Jean Dewasne où il fait la connaissance d’Auguste Herbin. Il s’oriente rapidement vers l’art cinétique et développe une œuvre autour de l’interactivité. D’abord avec des tableaux transformables par le spectateur, puis en en créant des peintures composées de reliefs triangulaires parallèles qui forment des figures géométriques mouvantes ; variant selon la position du regard.

 

En 1955, Yaacov Agam participe à l’exposition le Mouvement à la galerie denise rené et il est présenté l’année suivante au Festival d’art d’avant-garde de Marseille. Dix ans plus tard, le MoMA de New York donne une place importante à son travail dans l’exposition The Responsive Eye. Très vite, plusieurs monographies paraissent sur son œuvre, comme celle publiée par les éditions du Griffon Neuchâtel en 1962. 

En 1971, Denise René inaugure sa galerie new-yorkaise avec une exposition Yaacov Agam. Par la suite, d’importantes commandes publiques rythment la carrière de l’artiste : il réalise par exemple les décors d’un salon de l’Élysée en 1971 ou une fontaine monumentale à la Défense en 1988. Il est par ailleurs considéré comme l’un des pionniers de l’art vidéo, créant des œuvres avec des écrans de télévision.

Plus récemment, la galerie denise rené lui a consacré une nouvelle exposition personnelle en 2009, et présente son travail régulièrement.  

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SOCIETE NOUVELLE GALERIE DENISE RENE