galerie denise rené
galerie denise rené

Geneviève Claisse

Geneviève Claisse est née à Quiévy en 1935 et est décédée à Dreux le 30 Avril 2018. Sa vocation picturale naît à la lecture de la revue « Art d'aujourd'hui », tribune de l'abstraction géométrique.  Son œuvre est une exploration rigoureuse de cette voie et elle n'aura jamais la tentation de s'en éloigner. « Écolière, j’étais déjà abstraite » disait-elle. 

 

Elle adhère, dès 1958, aux idées du courant Abstraction Création crée par Herbin. En 1960, sa contribution au salon de Mai montre un œuvre d'organisation de l'espace riche en couleurs, où déjà le jeu des formes simples et celui, subtil, des couleurs, frappent par sa vigueur et sa sensibilité. En 1961 est organisée sa première exposition à la galerie Denise René à Paris, où elle expose depuis régulièrement. 

 

Dans les années 1965, elle accentue le travail sur la couleur. C’est durant ces années que Geneviève Claisse se démarque de l’influence d’Auguste Herbin et de Mondrian. Au milieu des années 60, triangle et cercle deviennent, traités séparément, son vocabulaire formel qui l'introduit dans des recherches cinétiques appliquées aux surfaces. Elle se concentre alors sur l’épuration de ses créations, toujours et inévitablement géométriques, tant au niveau de la forme que du choix des couleurs. Réflexions et recherches accompagnent une créativité débordante, parallèlement à l’essor de l’Art optique et de l’Art cinétique. En 1967, le Musée des Beaux-Arts de la Chaux-de-Fond expose des œuvres des dix années écoulées, puis un grand collectionneur suisse expose à Zürich, à côté des œuvres de grands maîtres de l'art contemporain, une trentaine de peintures de Claisse acquises entre 1959 et 1967. D'autres importantes expositions marquantes, au fil du temps, montreront son œuvre (Oslo, Alençon, Lille, etc). En 1989, une rétrospective de son travail est organisée au musée Matisse du Cateau-Cambrésis.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SOCIETE NOUVELLE GALERIE DENISE RENE